RWS Jour 35 et 36

Aujourd’hui je me retrouve seul sur la sculpture, et pour quatre jours. L’occasion de s’imprégner de la vie de la sculpture, de communiquer plus encore avec les divers acteurs de ce projet et de préparer des textes pour l’édition spéciale du journal , ce samedi, dédiée au collectif.

J’ai quelques craintes quand à la poursuite de la communication interne du collectif, qui me semble essentielle pour préparer cette édition du journal, entre autres, et qui sera sans doute plus compliquée au vu de notre présence dans cinq villes différentes.

Le retour ici ä un goût spécial, indescriptible.

Je ne sais pas encore sur quoi écrire, mettre l’accent.

Je le savais hier mais l’étincelle s’est enfuie avec l’air chaud et m’est désormais inaccessible.

Jour 36

Le flux au rythme inconstant mais quasi ininterrompu et au pas hasardeux des visiteurs ne me laisse pas de fenêtre. Fenêtre pour l’écriture du journal.

Ce n’est qu’en me retirant à l’appartement, à midi, qu’il m’est possible d’écrire en vue de cette publication.

Les mots “présence” et “production” ne se combinent pas pour moi aujourd’hui.

Collectif Dandelion